Après de nombreuses années d’engagement communautaire auprès des femmes sans abri, Aurore quitte La Maison Marguerite pour de nouveaux défis. Elle laisse une grande place à combler. Il faut dire qu’elle s’impliquait toujours là où le besoin était le plus grand.

Pour La Maison Marguerite et notre quartier, elle était à la fois une accompagnatrice, une facilitatrice, une bâtisseuse, une collègue hautement respectée, souple et chaleureuse. D’autres besoins l’appellent, l’éloignent un peu, mais notre mission commune la garde près de nous, là où nous pouvons «marcher dans ses pas».

Merci Aurore !