Services 2017-11-08T13:40:10+00:00

Hébergement

La Maison Marguerite offre deux types d’hébergement

Hébergement court terme

Le séjour maximal de l’hébergement à court terme sera d’une durée de six semaines et on peut accueillir jusqu’à 18 femmes qui auront accès à des chambres individuelles, permettant à chacune de se rétablir à son rythme.

Chaque année plus de 300 femmes trouvent refuge et un encadrement professionnel s’adressant à des femmes souvent sans abri et sans ressources financières.

Même si la violence conjugale, les maladies mentales, la toxicomanie et l’alcoolisme sont leurs principaux problèmes, il arrive trop souvent que leur détresse soit attribuable à de multiples causes.

Hébergement long terme (posthébergement)

La Maison Marguerite offre 18 studios transitoires. Les femmes qui y sont admises acceptent de s’impliquer dans un suivi psychosocial. Elles peuvent y demeurer jusqu’à quatre ans afin de les aider à stabiliser leur situation.

Le chômage accru, l’isolement affectif, le virage ambulatoire et l’effritement de la condition socio-économique des femmes et le faible nombre de logements sociaux font que les femmes ont souvent besoin de séjours plus longs et de ressources toujours plus spécialisées, ce qu’offre ce service.

Soutien
à l’installation
et suivi
posthébergement

À la fin de leur séjour à La Maison Marguerite, les femmes sont accompagnées dans leurs démarches de relocalisation. Elles pourront recevoir une « trousse de départ » incluant différents articles ménagers et des denrées alimentaires pour faciliter leur installation.

L’organisme vise avant tout une réinsertion sociale complète et durable. Ces femmes continueront à recevoir de l’aide et ce parfois pendant plusieurs années.

C’est avec ce souci constant de consolider les acquis du séjour à La Maison Marguerite, que des intervenantes professionnelles offriront une aide concrète à celles qui souhaitent poursuivre leur cheminement. Ces femmes pourront alors bénéficier de consultations gratuites par téléphone ou à leur domicile. La durée de ce suivi posthébergement varie selon les besoins de chaque personne; il sera assuré par un personnel compétent et engagé. Le nombre de femmes ayant recours à ce suivi est croissant et les clientes sont assidues à leurs rendez-vous, ce qui traduit le besoin et le succès du programme.

Comptoir vestimentaire

Au quotidien, La Maison Marguerite répond aux besoins primaires des femmes hébergées en mettant à leur disposition un comptoir vestimentaire et des produits d’hygiène. Une partie de ces services est possible grâce à des donateurs.

À la fin de leur séjour, nous réussissons à fournir, à celles qui le désirent, une trousse de départ comprenant différents articles (vaisselle, petits appareils ménagers, literie et denrées alimentaires). Ce service est aussi possible grâce aux dons et à l’implication de bénévoles corporatifs et du grand public.

Accompagnement

Jusqu’en 2016, La Maison Marguerite offrait un service d’accompagnement aux femmes résidant dans les studios ainsi qu’à celles qui étaient en suivi post hébergement. L’accompagnement s’effectuait de différentes façons et visait à appuyer les femmes dans leurs démarches pour renouer avec les réseaux souhaités, que ce soit auprès d’un CLSC, d’un Centre d’emploi, au Centre d’aide aux victimes d’acte criminel ou encore lors d’une visite à l’hôpital.

Malheureusement, ce service n’a pu être reconduit faute de financement; nous sommes à la recherche de bailleurs de fonds afin de pouvoir rétablir ce service.

AIDER LA MAISON MARGUERITE

Plus de 25% de nos revenus proviennent de dons et d’activités de financement

Nous bénéficions de subventions du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal pour 14 des 18 lits en hébergement à court terme et du programme AccèsLogis de la Société d’Habitation du Québec pour financer les loyers de nos studios. Centraide finance également une partie importante de nos programmes de bénévolat et de suivi posthébergement.

Toutefois, nous devons nous en remettre aux dons des fondations, des entreprises, des communautés religieuses et des individus ainsi qu’aux activités de financement pour combler le manque à gagner.

Notre principale activité de financement

Depuis 2003, grâce à l’implication de bénévoles et de commanditaires importants, tel la Bourse de Montréal et des membres de la communauté d’affaires, nous organisons un tournoi de golf bénéfice.

Cette journée constitue notre principale activité de financement et un apport financier important, puisqu’elle permet de recueillir plus de 80 000$ pour La Maison Marguerite.

Près de 90% de nos dépenses bénéficient directement aux femmes hébergées.

Les intervenantes sociales sont au cœur de notre travail. Sur les 28 employés de La Maison Marguerite, 23 sont des intervenantes sociales qui travaillent directement auprès des femmes démunies.

Depuis 2014, plusieurs journées de bénévolat de groupe, lors desquelles des repas ont été préparés à l’avance, nous ont permis de diminuer nos dépenses alimentaires.

Nos faibles coûts administratifs sont le reflet de notre bonne gestion.

COMMENT AIDER ?