Foire aux questions

Pourquoi la Maison Marguerite a-t-elle besoin d’argent?

À l’origine de la Maison Marguerite, plusieurs religieuses de la congrégation des Sœurs Grises participaient à son bon fonctionnement interne. Aujourd’hui, La Maison Marguerite emploie près de 30 personnes, ce sont toutes des laïques. La subvention de l’Agence de santé et de services sociaux de Montréal est nettement insuffisante pour assurer des services de qualité. Sans l’apport de généreux donateurs, il serait impossible de faire fonctionner la Maison Marguerite.

Est-ce qu’un tel service ne perpétue pas un cycle de dépendance ou même, une certaine forme d’abus? Les femmes viennent-elles à répétition sans jamais se reprendre en main ?

En effet, certaines femmes viennent à plusieurs reprises. Il faut spécifier que notre clientèle est constituée de femmes particulièrement démunies aux plans de la santé physique et mentale, financier et confrontées à une solitude extrême. Si pour la majorité d’entre nous qui voulons faire des changements de vie importants, plusieurs tentatives sont nécessaires pour arriver à bon port. Ce constat est particulièrement vrai pour notre clientèle. Nous continuions donc à les soutenir dans leurs démarches vers une plus grande autonomie et ce, dans le respect et la confiance.

Pourquoi n’acceptez-vous que les femmes sans enfant ?

D’abord, certaines femmes qui arrivent à la Maison Marguerite ne sont tout simplement pas en mesure de veiller à leur bien-être et ont uniquement besoin de se reposer, de réfléchir, de se donner une chance de voir clair dans leur situation. Il existe d’autres centres où les femmes sont accueillies avec leurs enfants et ils possèdent des ressources matérielles et humaines pour répondre à leurs besoins.

En bout de ligne, en réhabilitez-vous quelques-unes ?

L’objectif de la Maison Marguerite est principalement de permettre aux femmes en difficulté de travailler à améliorer leur condition de vie. Ainsi, notre travail consiste à les accueillir, à leur permettre de vivre l’instant présent en toute sécurité et à les orienter vers d’autres services adaptés à leurs besoins spécifiques. Les femmes font elles-mêmes le choix des ressources qui leur conviennent. Depuis plusieurs années, nos services s’inscrivent sur un continuum allant de l’hébergement court terme à la réinsertion sociale durable et complète.

Pourquoi donnerais-je à La Maison Marguerite plutôt qu’à un autre centre d’hébergement ?

Ce qui est important, c’est de prendre part à ce mouvement de solidarité envers des êtres humains qui ont besoin d’aide. En soutenant La Maison Marguerite vous choisissez une voie, parmi d’autres, pour contribuer au mieux-être de notre société. En effet, La Maison Marguerite est ce havre de calme et de sécurité unique à Montréal qui offre un hébergement d’urgence, à court terme, ainsi qu’un hébergement temporaire à des femmes sans abri et en difficulté.